Budget rectificatif pour 2021 : la prime de pouvoir d’achat confirmée

Posté le : 07/06/2021

Le projet de loi de finances rectificative pour 2021 a été présenté mercredi en conseil des ministres avec la remise en place jusqu’au 31 mars 2022 du dispositif de prime exceptionnelle de pouvoir d’achat exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

Parmi les mesures intéressant les particuliers, on retiendra d’une part, tel qu’annoncée en mars, la remise en place jusqu’au 31 mars 2022 du dispositif de prime exceptionnelle de pouvoir d’achat exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu.

L’exonération serait accordée dans la limite de 1 000 € ou de 2 000 € sous certaines conditions imposées aux entreprises (mise en œuvre d’un accord d’intéressement ou engagement formel d’actions de valorisation de certains métiers dits de “deuxième ligne” affectés par l’épidémie de Covid-19). Rappelons que le versement de la prime demeure facultatif pour l’entreprise et qu’il concerne seulement les salariés percevant une rémunération n’excédant pas 3 fois le SMIC.