Baisse des taux : il est toujours temps de renégocier son crédit immobilier

La Banque centrale européenne fait des heureux parmi les emprunteurs. La politique monétaire de relance de l’économie de la zone euro contribue en effet à faire baisser les taux de crédit immobilier. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, il est temps de renégocier son crédit !  

Une baisse historique qui rejoint les niveaux des taux de 1945

Jamais, depuis la Libération, les conditions n’avaient été aussi favorables aux emprunteurs. Malgré une très légère hausse au second semestre 2015, la baisse des taux de crédit se poursuit, encore et toujours. Selon l’Observatoire Crédit Logement, les taux moyens, toutes durées confondues, sont de 1,77%. Quant aux prêts inférieurs à 10 ans, ils sont passés sous la barre des 1% ! Le moment est donc idéal pour emprunter ou bien pour renégocier son prêt.  

Qui a intérêt à renégocier un prêt ?

Multiplication des rendez-vous chez les banquiers ou les courtiers, acquittement des frais de négociation…: le jeu de la renégociation doit en valoir la chandelle ! S’il y a plusieurs milliers d’euros d’économie à la clé, cela vaut la peine de se lancer. Les personnes qui ont le plus intérêt à entamer une renégociation de leur crédit sont celles qui ont emprunté au cours de l’année 2014 ou bien avant. Dans tous les cas, lorsque l’écart entre le taux de son crédit et les taux actuels du marché est supérieur à 1%, la négociation s’avère tout à fait pertinente. Par ailleurs, les emprunteurs dont les revenus ont augmenté ou bien ceux qui ont bénéficié d’un apport, ont également intérêt à retourner chez leur banquier. Ils peuvent sans doute raccourcir leur durée d’emprunt et donc obtenir des taux plus avantageux.  

Renégocier plusieurs fois : c’est possible !

Il ne faut pas non plus hésiter à négocier plusieurs fois ! Une fois, deux fois : les banques, conscientes de la baisse des taux sur le marché et désirant garder leurs clients, voient les dossiers de renégociation défiler. Si votre banque refuse de baisser ses taux, vous pouvez toujours faire jouer la concurrence et obtenir un rachat de crédit auprès d’un autre organisme bancaire. Dans le cas où vous contractez pour la première fois votre crédit immobilier, il est judicieux d’anticiper sa renégociation, au cas où les taux continueraient de baisser. Songez également à négocier auprès de votre banque les indemnités prélevées en cas de remboursement anticipé ou bien veillez à ce que votre prêt soit transférable. Au cas où vous vous lanceriez dans l’acquisition d’un nouveau bien, vous aurez alors la possibilité de transférer, sans pénalité, votre emprunt vers le nouveau projet. Notre conseil : pensez à renégocier votre assurance emprunteur. Elle représente un budget conséquent sur le montant total du prêt. Depuis la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs peuvent faire une délégation d’assurance. Trop peu le savent et continuent à s’acquitter chaque mois de l’assurance emprunteur proposée par l’établissement bancaire qui leur a prêté l’argent. Grâce à la multiplication des offres sur le marché, une délégation d’assurance permet de réaliser des économies importantes.   Des milliers d’euros à gagner à la clé ! Pourquoi s’en priver ? Pour obtenir des conseils en matière de stratégie patrimoniale et gagner du temps, vous pouvez contacter nos conseillers en cliquant ici.